Fin 2018 nouvelle année 2019

Fin 2018 nouvelle année 2019

Après un premier trimestre intense (de septembre à décembre sans congé scolaire), les enfants ont pu savourer les vacances de Noël et fin d’année.

Fanta Félicitée, après avoir été avec les enfants durant mon séjour en France, s’est installée durablement dans notre maison et a laissé de côté ses 11 années de service à la Fondation Béthléem de Mouda où elle s’occupait de l’atelier Teinture-Batik.  Maintenant elle  s’occupe de la maison et commence à se sentir à l’aise et à exprimer son opinion sur l’éducation et sur les nombreuses activités de la maison qui avaient été un peu délaissé durant les dernières années, principalement les activités agricoles.

Achille repart tous les lundis à la Fondation Béthléem de Mouda au service rééducation, toujours avec le sourire.

Rigobert et Adèle, qui sont tous les 2 au CE2, nous donnes beaucoup de soucis par leur indiscipline et leur manque de rigueur dans l’effort. J’essaye de les prendre après l’école pour les faire travailler un peu mais c’est très difficile.

Sawalda a pris une chambre dans un autre quartier début novembre et revient 4 fois par semaine pour faire la répétition des collégiens. Nous lui avons acheté tout le nécessaire pour bien commencer son indépendance.

Léa, que l’on avait accueillis fin juin avec ses 3 enfants, est partie à Yaoundé faire …je ne sais quoi ?  Elle était partie de chez sa belle mère où son mari, André, ne venait plus la voir et n’assumait plus son rôle de père, ni par sa présence ni financièrement. J’avais proposer à Léa de venir à la maison pour reprendre la vie du bon côté mais apparemment nous n’avions pas les mêmes notions. Elle n’a pas cessé de semer le trouble chez tous les enfants et de distiller des touches de rébellion au lieu d’assumer son rôle de grande sœur.  Je lui avais demander, à plusieurs reprises, de ne pas se comporter comme une adolescente  mais comme une mère de famille : en vain ! Elle s’est obstiner à ne plus nous parler et ne rien faire. Elle est partie mi-décembre et nous n’avons pas de nouvelle depuis son départ.

Pour l’élevage nous avons perfectionner l’habitat des lapins et des poulets et acheter 1 canard et 2 cannes.

La pisciculture fonctionne bien et nous avons déjà péchés, fumés et mangés les poissons de la maison (silures et tilapias).

Le fumage est le domaine de Fanta et il demande une surveillance minutieuse afin de déjouer les plans de chapardage de Bouba, des chiens et des chats. Nous avons eus 3 naissances chez les moutons, quelques poulets  et 5 chiots.

 

Elle a fait du bilbil (bière de mil) pour la fête de Noël et l’arrière de la cuisine s’est transformé en cabaret. Deux chèvres ont été sacrifié pour l’occasion ainsi que quelques poulets.

Voilà pour les dernières nouvelles de Maroua. Je vous laisse avec quelques photos de la préparation de la fêtes de Noël et du jour de l’an ainsi que le fumage du poisson de la maison.

Amour et Paix à vous tous.