Une nouvelle arrivante : Haoua

HawaNouvelles du 1er septembre 2015

Depuis le début du mois, nous avons un nouvel enfant avec nous : c’est Haoua Tchidehey qui aura 12 ans au mois décembre.
Depuis déjà 3 ans, nous rechignons, avec Martine, à prendre de nouveaux enfants car la santé de Martine ne nous le permet pas. De plus, depuis janvier 2015, nous sommes dans une maison en location à Ngaoundéré, où il y a très peu de terrain et la place pour dormir limitée.
Néanmoins, la demande du Père Albert de la Procure de Maroua, concernant cette enfant, ne nous a pas laissés insensible.
Haoua vivait chez sa mère avant d’être retrouvé sur le marché de Maroua, à la rue depuis 3 jours, à l’âge de 5 ans en août 2008. Elle intègre la structure diocésaine de « La Belle Etoile », dédié aux enfants de la rue, en 2008 et ce jusqu’en 2011.
Ensuite elle réintègre son milieu familial, vers Méri, par l’intermédiaire d’un proche parent. Mais la situation n’est pas très claire car Haoua ne va plus à l’école et sert de « berceuse » et s’occupe de certains travaux ménagers.
« La Belle Etoile » la reprend en 2014 pour essayer de lui apprendre à s’exprimer en français.
Mais à l’âge de la puberté, la structure décide de la transférer dans un autre centre car il n’y a que des garçons à « La Belle Etoile ».
C’est pour cela que nous avons intégré Haoua dans notre maison et après une évaluation de son niveau, elle commence l’année scolaire au CE 2.