Décès de Martine

Martine & ThierryChers amis de la Maison d’accueil,

C’est avec une infinie tristesse que nous avons appris le décès, lundi 29 août dans la soirée, de Martine Gwaniwa-Falk  des suites d’une longue maladie. Elle était âgée de 47 ans.

 

Martine a été très atteinte dans sa santé ces dernières années et elle venait encore de se faire opérer à Paris d’une jambe, vendredi passé, pour réparer une vilaine fracture du fémur, déjà opérée en 2015. Souffrant d’une maladie auto-immune, son corps n’a pas résisté aux suites de l’opération.

 

En visite chez nous avec son mari Thierry début juillet, elle gardait un bon moral mais souffrait visiblement beaucoup. Tous les enfants de la Maison d’accueil attendaient avec impatience son retour.

 

Nous gardons Thierry et tous les enfants dans nos prières en ces moments de vive douleur. Thierry a évidemment fait le choix de ramener, selon sa volonté, Martine à l’extrême-nord du Cameroun, sa région natale.

Nous sommes dans la reconnaissance pour Martine qui a consacré toute sa vie à venir en aide aux autres, notamment aux enfants, sans se ménager, avec courage et sans penser à elle-même. Nous soutiendrons de notre mieux Thierry dans les responsabilités qui vont lui incomber désormais et nous ne doutons pas de votre soutien pour que la structure de la Maison d’accueil puisse poursuivre les buts choisis par Martine et Thierry.

 

Encore un grand merci pour votre aide.


Avec mes salutations les meilleures,
Pour l’Association « Aide aux enfants du Nord Cameroun »

 

Christophe Widmer

Des inquiétudes au Nord Cameroun

Chers amis qui suivez Martine et Thierry à Maroua,

L’Association « Enfants du Nord-Cameroun » est très inquiète de l’évolution de la situation au Nord Cameroun. Les fanatiques de la secte Boko Haram se montrent de plus en plus audacieux et font désormais régulièrement des incursions sur le territoire camerounais.

Nous sommes inquiets de savoir Therry et Martine dans une zone si proche du Nigeria. La secte semble s’être spécialisée dans les enlèvements de « Blancs » et la majorité de ceux-ci ont désormais fui l’extrême-nord.

Nous allons évoquer la situation avec notre ami Thierry et espérons que nous pourrons envisager une solution sécuritaire, tant pour lui que pour Martine et tous les enfants.

Pour l’association,

Christophe Widmer

 

 

Deuil…

Chers tous,

Nous apprenons aujourd’hui une bien triste nouvelle : Modibo Barthélémy, le papa de Martine, est décédé hier matin chez lui au village de  Foulou. Tous ceux qui l’on connu sont attristés par cette nouvelle. Nous avions rencontré cet ancien directeur d’école en mai 2010 et en gardons un doux souvenir.

Nos condoléances vont à Martine et à sa famille.

IMG_3154